B comme barrage, baobab

B comme Barrage

Près du village de Yaongo, un barrage a été construit il y a une dizaine d’années, afin de permettre l’irrigation des champs et l’introduction de la culture du riz en saison sèche. Grâce au barrage, les habitants du village peuvent aussi pêcher.

C’est le pompage électrique de l’eau du barrage qui va servir au projet d’irrigation des terres hautes avec, notamment, l’introduction de la pomme de terre pour pallier l’insuffisance alimentaire avec un étagement des récoltes.

B comme Baobab

C’est le plus gros arbre de la savane. Lorsqu’il porte des feuilles, pendant l’hivernage (saison humide de mai à octobre) on utilise ces dernières pour confectionner une sauce qui accompagne le .

A la saison sèche, ses gros fruits sont visés au lance-pierre par les enfants pour les faire tomber. Ils les ouvrent ensuite et consomment l’intérieur qui se détache en graines sèches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *