R comme récoltes

À Yaongo, les cultures sont conditionnées par la qualité de la saison des pluies.
C’est ainsi qu’en 2011, les pluies insuffisantes ont provoqué une pénurie alimentaire au village.

Au moment de la récolte précédente, bien que l’aide alimentaire ne fasse pas partie de son mandat, ADVY, à titre exceptionnel, a acheté 10 tonnes de mil. L’association a stocké les sacs de céréales dans un local du village afin de revendre le mil à prix coûtant, 10 mois plus tard, au moment de la pénurie.

Bien que la nourriture des villageois soit constituée quasi exclusivement de mil, les cultures produisent également des oignons, des patates douces, du maïs, des tomates, des aubergines et du piment, essentiellement destinés à la vente au marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *